Home Les enjeux des hyperliens pour le journalisme Les outils du journalisme de liens: interactivité et partage
Les outils du journalisme de liens: interactivité et partage PDF
Les enjeux des hyperliens pour le journalisme
Écrit par Fadoua Masrar   
Lundi, 29 Mars 2010 14:09

 

Si aujourd’hui le journalisme de liens connaît un tel succès, c’est surtout grâce à l’interactivité des outils utilisés. Que ce soient des sites de presse ou des plateformes  spécialisées, tous deux favorisent l’épanouissement de cette nouvelle pratique.

 

Avec la naissance du concept du journalisme de liens, plusieurs plateformes dédiées à cette pratique ont vu le jour, et certaines tendent même à devenir les sites d’actualités les plus populaires.

 

 

The Drudge report, un agrégateur de liens

 

Le leader dans ce domaine est l’incontournable site américain  « The Drudge Report ». En effet, il s’agit d’un agrégateur de liens qui ne proposent que des liens externes vers d’autres sources situées sur d’autres sites, sans aucun contenu rédactionnel ni commentaire. Il a acquis une certaine visibilité lorsqu’il a été le premier site à sortir le scandaleMonica Lewinski, et aujourd’hui, il devance les sites de contenu sur le nombre de sessions par visiteur et le temps passé sur le site par personne. Selon Intermarkets, c’est une source unique d’information pour des millions de personnes, et il reçoit jusqu’à 10 millions de visites uniques par mois.
Le design du site est très brut voire assez laid, avec une présentation « old fashion », juste une liste de titres, mais avec une mise à jour très régulière.

 

 

The Daily Beast, un site d’information

 

Plus récemment, un autre site d’information a vu le jour, il s’agit de « The Daily Beast » créé en 2008 par Tina Brown, l’ancienne rédactrice en chef du New Yorker. Contrairement à Drudge Report, ce site propose, en plus de liens externes, du contenu original. C’est un site où l’on pratique le vrai journalisme de liens. Selon sa fondatrice « il est l’ami qui est à l’écoute de ce qu’il y a de mieux et le transmet ». La gestion du site est assurée par une équipe constituée d’une douzaine de journalistes, auxquels s'ajoutent des contributeurs réguliers extérieurs à la rédaction.  En plus des rubriques principales initiées au départ (politique, culture et people), de nouvelles sections ont été mises en place, à savoir, vidéo, mode et loisir.

 

 

Publish 2, une plateforme plus professionnelle

 

Publisher2 est une plateforme d’agrégation de liens conçue spécifiquement pour les journalistes et rédactions de presse. Chaque lien est identifié avec le nom du journaliste qui l’a inséré. Ce dernier peut évidemment le présenter ou le commenter, pour le partager avec un groupe d’utilisateurs.

 

 

Aaaliens, initiative française

 

 

Aaaliens est également un agrégateur qui permet la diffusion de liens par des journalistes et des blogueurs qui désirent partager leurs découvertes et leurs recommandations. La particularité de ce site est qu’il est basé sur la réputation de ses membres, ils sont tous des blogueurs et des journalistes renommés, ayant leurs propres blogs et pratiquent déjà une veille dans leurs domaines. C’est dans un esprit collaboratif qu’ils ont décidé de  rassembler l’information, l’agréger et la classer par thématique pour la croiser à la fin et dénicher les liens les plus cités, donc les plus intéressants.

 

 

A ces sites spécialisés s’ajoutent plusieurs autres plateformes qui n’arrêtent pas d’émerger et d’appuyer le succès que connaît le journalisme de liens actuellement. On peut donc citer également Delicious qui est un site web social qui proposent des liens classés par mots clés, il permet également la syndication de son contenu par flux RSS. Rezo.net, le site agrégateur de liens français le plus ancien, il utilise les flux RSS pour agréger plusieurs sources d’information francophones. TwitterVox, un outil proposé par AgoraVox, il permet de publier des liens via le site d’AgoraVox, ou en insérant un caractère spécial aux messages échangés sur Twitter. Et la liste est encore longue…

 

Des revues web : initiatives des sites de presse


Parallèlement à ces plateformes spécialisées, les grands titres de presse se sont également mis au journalisme de liens. Ils proposent eux aussi, sur leurs sites, une « revue web permanente » en ligne, mise à jour régulièrement par la rédaction.

 

Aux Etats-Unis, le Washington Post a mis en place le Political Browser pour accompagner les dernières élections présidentielles. En fait, il s’agit d’une page sur le site du journal dédiée à rassembler des liens vers les meilleurs rapports politiques publiés par d’autres organisations.

 

 

En France, de nombreux sites proposent également une sélection de liens externes en relation avec une thématique donnée. Notamment au sujet de la crise économique, le Monde.fr et le Post.fr ont publié une liste de liens en relation avec le sujet : La crise financière sur le Monde.fr


L’interactivité de ces outils constitue leur point fort, néanmoins le défi à relever est de proposer du contenu fiable pour que l’internaute revienne tout le temps sur le site. C’est ainsi que ces sites peuvent être considérés comme un point de départ pour toute recherche.